le nouveau conseil municipal est installé

Mon discours d'ouverture, suite à ma réélection en tant que maire :

Mes chers collègues, je vous remercie pour votre confiance. Je remercie également tous les membres de mon équipe, élus ou pas, qui ont contribué à ce résultat.

Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les électeurs qui se sont mobilisés dès le premier tour du 15 mars pour nous apporter leurs suffrages. Merci pour votre confiance, chers amis Montiliens, merci pour votre reconnaissance du travail accompli au cours de mes 5 mandats précédents. Ce 6e mandat qui vient de m’être confié s’inscrira dans la continuité des précédents, mais une continuité revisitée pour tenir compte de l’évolution de la société et des nouveaux défis de notre temps.

Continuité, dans le sens que Monteux est une ville qui va de l’avant, une ville non pas repliée sur elle-même mais une ville ouverte sur les autres et sur l’avenir. Nous nous attacherons à ce que Monteux garde ces valeurs d’ouverture.

Continuité revisitée, car la société a évolué et les défis avec. A l’aube de ce nouveau mandat, les défis sont nombreux et variés, mais comme je dois faire court pour respecter le protocole, je n’en retiendrai que deux ici, mais deux qui sont majeurs :

- D’abord, le défi du vivre ensemble. Je ne parle pas dans l’abstrait, je parle de notre vie de tous les jours, ici à Monteux, dans le respect de nos différences. Chacun de nous - en bonne santé ou pas, riche ou pauvre, jeune ou vieux - doit trouver sa place dans notre cité, dans notre petite ville où il fait bon vivre pour tout le monde. Cela passe par la solidarité et par le respect réel de nos différences. Cela passe aussi par des écoles dotées de moyens modernes, une culture pour tous, des équipements sportifs de qualité, de la convivialité, oui de la convivialité et des festivités, de la concertation également sur toutes les questions qui touchent notre qualité de vie.

- Et puis, il y a le défi écologique, que je préfère appeler, pour ce qui nous concerne, nous ici à Monteux dans le cadre de nos fonctions municipales, le défi de la transition urbaine, dont la transition écologique n’est qu’un aspect. Nous allons devoir vivre la ville différemment. Cela passera par une végétalisation raisonnée, la plantation d’arbres mais pas seulement. Cela passera également par la vaste question des mobilités, des circulations douces, des transports collectifs, de l’accessibilité de la ville, des dispositifs de démocratie participative, etc..

Je ne développerai pas ces sujets ici, et maintenant, nous avons un mandat devant nous pour aborder toutes ces questions et bien d’autres encore.

Pour l’instant, mes chers collègues, je vous souhaite un excellent mandat, et beaucoup de satisfaction dans vos fonctions municipales au service de nos concitoyens. Vous découvrirez je l’espère toute la richesse humaine de votre mission.

Je terminerai ces quelques mots en vous invitant à veiller à ce que nos débats soient toujours constructifs, dignes et respectueux. Les débats sont sains mais la polémique n’a jamais fait avancer le monde.

Je vous remercie de votre attention.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1626

Haut de page