La continuité politique essentielle pour maintenir les emplois créés et en développer

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le président de la fédération vauclusienne du BTP !

Ce secteur se porte très bien en Vaucluse. Par exemple, les chantiers de bâtiments résidentiels sont en hausse de 1,7% alors qu’en PACA, ils sont en baisse de 8,2%.

Christian Pons, président de la fédération BTP de Vaucluse s’est récemment exprimé dans la presse (Vaucluse Matin, édition du 23 octobre 2019) sur ses craintes à l’approche des élections municipales : « il faut faire le distinguo entre les communes qui gardent la même étiquette et celles qui vont changer de municipalité. Le temps qu’un nouveau maire mette en place son programme, le temps à l’équipe municipale de se former parce qu’on ne naît pas professionnel de la construction ou de l’urbanisme, ça va prendre deux ans. Deux ans où les appels d’offres se feront plus rares. »

Quand on sait que le secteur de la construction employait, au premier trimestre 2019, 12 762 salariés dans le Vaucluse (une hausse de 3,1% en un an) et 1 409 intérimaires (une hausse de 8,7% en un an), on se dit que la continuité politique revêt un enjeu supplémentaire et indéniable : permettre de maintenir tous ces emplois, voire même de les développer.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1532

Haut de page