Inauguration des vitraux de la Chapelle des Pénitents Noirs

Hier, j’ai eu plaisir à inaugurer les vitraux de la Chapelle des Pénitents Noirs.
Cela fait un bon bout de temps qu’on en parlait. Eh bien, voilà, on l’a dit, on l’a fait !

S’il a fallu du temps, c’est d’abord pour la conception. Personnellement, je ne voulais pas de vitraux impersonnels, déconnectés de cette chapelle et de son histoire. Je voulais qu’on reste sur ce thème des pénitents, sur le thème de la miséricorde.

Indépendamment du sens religieux, la miséricorde est une déclinaison de la plus importante de nos valeurs républicaines, je veux parler de la Fraternité. Je pense que la miséricorde est une vertu dont notre société actuelle, dominée par l’individualisme, devrait plus s’imprégner.

Pas facile d’exprimer cette idée ! Alors plutôt que de faire n’importe quoi, on a donné du temps au temps jusqu’au jour où un certain Frédéric Schendel, artisan du vitrail installé dans notre Traversée des Arts, est venu dans mon bureau, m’a mis sous le nez un dessin colorié à l’ancienne avec des crayons de couleur et, de sa petite voix chantante, m’a dit :

- « Qu’en pensez-vous ?

- « Ce que j’en pense ? Magnifique ! » J’ai été conquis tout de suite.

Je n’ai pas eu beaucoup de peine à convaincre mes collègues élus d’inscrire sa réalisation dans notre programme d’investissement.

Et aujourd’hui, voilà le résultat : 3 grands vitraux rectangulaires représentant chacun un pénitent penché en avant et un oculus dans lequel un pénitent fait la charité à un nécessiteux. Beaucoup de grâce, de poésie, de lumière, d’humilité aussi dans ces personnages très épurés et très évocateurs, une vision à la fois moderne et fidèle de ce que pouvaient être les pénitents de l’époque. A Monteux, les pénitents ont oeuvré à partir de 1566, date à laquelle la Confrérie des Pénitents Noirs de Monteux a été fondée.

J’espère que vous apprécierez, tout autant que moi, cette belle réalisation qui vient éclairer notre chapelle, régulièrement utilisée pour différentes activités culturelles ou de loisirs.

Je remercie vivement Frédéric Schendel ainsi que tous les artisans qui ont collaboré à la mise en place de ces vitraux.

Merci aussi aux services techniques de la ville et plus particulièrement à son responsable, Didier Audibert, qui a suivi de très près ce chantier et merci à tous les agents municipaux qui ont contribué à l’organisation de cette cérémonie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1329

Haut de page