Monument du Souvenir restauré, nouveau message d’espérance

A Monteux, pour marquer la commémoration du centenaire de l’Armistice de 1918, nous avons choisi de mettre en valeur notre patrimoine commémoratif.

Nous avons ainsi :

- restauré la chapelle des Combattants dans l’église

- mis en lumière le Monument des Combattants, Place de la Victoire

- et restauré le Monument du Souvenir, Place du Marché

C’est de ce dernier que je souhaite vous parler. En 1999, en accord avec les Anciens Combattants, nous avons décidé de réaliser un 3ème Monument à Monteux (en plus du Monument aux Morts du cimetière et du Monument de la Victoire). Il a été baptisé « Monument du Souvenir ». Au seuil du 3ème Millénaire, notre message aux générations futures était : « Les Montiliens se souviennent et disent « plus jamais ça » ! »

Aujourd’hui, tous les combattants de la Première Guerre mondiale ont disparu. La Grande Guerre est ainsi passée de la mémoire vivante des hommes à l’Histoire. Cette Histoire dont Paul Valéry disait qu’elle « donne les clés pour comprendre notre présent et les moyens de penser notre avenir ».

C’est cet avenir que nous avons souhaité évoquer en faisant rénover ce Monument du Souvenir dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’Armistice de 1918. Le 11 novembre, avant la cérémonie officielle de commémoration, nous avons procédé à son inauguration.

Pour ce Monument du Souvenir, nous avons voulu sortir de l’imagerie classique des soldats morts, des fusils, des casques emmêlés, etc. et proposer quelque chose qui soit à la fois moderne et très fort. Nous avons fait appel à la sculptrice Dominika Griesgraber. Son œuvre représente des blocs de pierre symboles des décombres de la guerre et de la fin du monde d’où émerge un homme qui tend la main vers l’avenir, idéal d’humanité, message d’espérance. Résilience, capacité à triompher des épreuves, capacité à rebondir, tel est le sens de cette œuvre.

A la demande de Marcel Barthée, Président des Anciens Combattants, nous avons fait également installer de part et d’autre du Monument des structures pouvant accueillir lors des cérémonies, des kakémonos avec les noms des soldats morts pour la France, de manière à ce qu’ils se trouvent face à nous.

Je tiens à remercier :

Marcel Barthée et l’ensemble de l’association des Anciens Combattants pour leur engagement,

Dominika Griesgraber, la sculptrice pour son talent et son écoute ainsi que son compagnon Vincent Lievore qui l’a aidée,

Didier Audibert, directeur des services techniques de la ville avec qui j’ai eu plaisir à imaginer cette restauration,

Les entreprises qui ont participé à la restauration du Monument,

Les services techniques municipaux qui ont suivi et organisé le chantier,

L’ensemble des services municipaux qui ont œuvré pour l’organisation de l’inauguration.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1313

Haut de page