Scénario du Feu de Monteux 2018

Comme chaque année, pour ceux qui me le demandent, je publie le scénario complet du Feu de Monteux. Une occasion de replonger dans l'univers de nos héros de bandes dessinées...


JOLLY JUMPER, LE CHEVAL QUI PARLE

Tableau 1 : on plante le décor

Jolly Jumper :

(Hennissement) Coucou Monteux, c’est nous ! Avec mes copains belges, on vient d’arriver au Parc Spirou. Le Marsupilami, Houba houba, voulait qu’on aille en Palombie, dans son pays, pour renverser Zantafio, le nouveau dictateur. Ils adorent faire la révolouchion là-bas, mais nous, on a préféré venir ici, parce qu’on nous a dit que Monteux, c’était le pays des gens heureux.

Je me présente ! Moi, c'est Jolly Jumper, le cheval le plus rapide de l'Ouest, oui oui. En cheval, ça se dit : (Hennissement). Je m'appelle Jolly, mais faut pas croire, chui pas une jument, chui un vrai cheval ; un vrai de vrai, pas un poney. Vous imaginez Lucky Luke sur un poney avec les bottes qui trainent par terre. Hou la honte ! Lucky Luke, vous le connaissez, c’est un héros ; eh bien moi, c’est pareil, chui un héros … méconnu !

Pyrotechnie

Je sais faire des tas de choses. Je parle français, anglais, belge et cheval. Je parie qu’il n’y en a pas un parmi vous qui parle cheval, moi oui ! Je fais aussi les courses, je pêche à la ligne, je sais me seller tout seul, je joue aux échecs et par-dessus tout … j'adore la poésie. Sully Prud'homme, vous connaissez ? c'est mon poète préféré. Ne jamais la voir ni l’entendre, Ne jamais tout haut la nommer, Mais, fidèle, toujours l’attendre, Toujours l’aimer.

(Hennissement), c'est beau, c’est beau ! Aimer, à perdre la raison !

Pyrotechnie

Tableau 2 : Lucky Luke

Jolly Jumper :

Je vais vous faire une confidence. Personnellement, si j'ai accepté de venir à Monteux c'est parce qu’on m’a dit qu’ici les juments étaient super belles (hennissement). Chui en âge de me marier, moi. Chui pas comme mon cow-boy, Lucky Luke, il tire plus vite que son ombre, mais cherchez pas, vous trouverez pas une femme dans sa vie. Calamity Jane a bien essayé de le draguer mais rien n’y a fait, il est et reste un pauvre cow-boy solitaire, a poor lonesome cowboy.

Pyrotechnie

Tableau 3 : les Dalton

Jolly Jumper :

Mon cow-boy, il est allé à la ville à côté parce qu’ils vont construire une prison. Oui une prison, vous avez bien entendu, et même qu'ils vont changer de nom. Dalton city qu'ils ont dit qu'ils allaient l'appeler. En passant, l’autre jour, mon cowboy a cru voir Joe. Mais moi je lui ai dit « T’as la berlue Lulu, mets des lunettes, c'est pas Joe, c'est le shérif, … ils se ressemblent ! ».

Pyrotechnie

Et puis je lui ai dit : « tu sais Lulu, moi je commence à en avoir marre de courir après les Dalton. Les Dalton, on les met en prison, ils s'évadent ; on les remet en prison, ils se re-évadent. » Ça lui a pas plu que je lui dise ça à mon Lulu, alors il est monté sur ses grands chevaux et il m’a dit « faut retrouver les Dalton en cavale, je vais aux nouvelles au saloon, je garde Rantanplan avec moi ».

Je me suis pensé, pffff, Rantanplan, tu peux te le garder ton Rantanplan. Y a pas plus bête que ce chien, je le supporte pas, c’est une erreur de la nature !

Pyrotechnie

Tableau 4 : Seccotine

Jolly Jumper :

Je me poile ! Vous pouvez pas savoir à quel point je me poile. Se poiler, c’est un comble pour un cheval, mais c’est vrai, je me poile un max. Devinez qui vient d’arriver en trombe avec son scooter et entrer au saloon ? … Seccotine ! Seccotine la journaliste ! A tous les coups, elle va brancher mon Lulu et lui, timide comme il est avec les femmes, il va pas arriver à s’en dépêtrer, il y est pour l’après-midi. Parce que, vous savez, Seccotine ne s’appelle pas Seccotine pour rien, c’est un vrai pot de colle.

Pyrotechnie

Si Seccotine est là, c’est pas un hasard ; sûr qu’elle est sur un coup fumant ! Et Spirou et Fantasio ne doivent pas être loin derrière, mais comme elle est très maligne et que pour elle, tous les moyens sont bons pour sortir un scoop, elle va les devancer encore une fois et Fantasio va être furax … et admiratif ! Eh oui, notre Fantasio n’est pas insensible au charme horripilant de cette petite pimbêche.

Pyrotechnie

Tableau 5 : le comte de Champignac

Jolly Jumper :

Pendant que mon cow-boy raconte sa vie à Seccotine, moi je vais les lui trouver ses Dalton. Entre nous, heureusement que je suis là ; qu’est-ce qu’il ferait sans moi, je me le demande. Je vais voir le grand savant de notre équipe, le bien nommé Pâcome Hégésippe Adélard Ladislas, comte de Champignac, un vrai génie ! Il maîtrise toutes les disciplines : chimie, biologie, physique, mécanique, électronique, et surtout la mycologie, la science des champignons. Dans le parc de son château de Champignac, il cultive des tas de champignons qui lui permettent de réaliser des découvertes révolutionnaires. Sa dernière découverte par exemple, le X2, vous fait vieillir de soixante-dix ans en une heure. L’antidote n’est pas encore tout à fait au point, mais le X2 marche bien.

Pyrotechnie

Figurez-vous qu’un jour il a découvert un œuf de dinosaure, conservé intact dans le froid polaire. Eh bien, il est parvenu à le réchauffer et à le faire éclore. Un génie, je vous dis !

Pyrotechnie

Tableau 6 : la soupe aux champignons

Jolly Jumper :

Bonjour Monsieur le Comte, je voudrais que vous m’aidiez à trouver une idée pour tendre un piège aux Dalton et les capturer.

Comte de Champignac : Voyons, voyons … voyons …. Voyyyyoooons ! …. Voui, j’ai une idée, j’ai une idée ! je vais préparer un velouté de champignons hallucinogènes au fumet irrésistible qui les attirera ici et quand ils seront là, hop le Marsupilami les attrapera au lasso avec sa queue. Elle est formidable cette queue du marsupilami, 8 mètres de long ! La tienne à côté, Jolly, elle fait pitié ; à part chasser les mouches, elle ne sert pas à grand-chose. Alors qu’avec sa queue, Marsu se déplace dans les arbres, il s’en sert comme d’un ressort ou comme d’une roue, il fait de l'escalade avec. C'est aussi une arme redoutable. Mais là où elle est irremplaçable, éblouissante, époustouflante, c’est dans la parade nuptiale, il faut le voir pour le croire, fabuleux ! J’en connais beaucoup qui en rêvent !

Pyrotechnie

Tableau 7 : Spirou et Fantasio

Jolly Jumper :

Oh noooon, non, pas lui, non pas Rantanplan, mais qu’il est bête ce chien. Il est tellement bête qu'il peut chercher pendant des heures de quoi manger alors que sa nourriture est sous son nez. Et là, à 1 km, il a senti le velouté aux champignons, piège à Dalton, et il est venu le bouffer. C’est pas un chien, c’est un âne ce chien ! Et avec ça, pas un Dalton à l’horizon !

Pyrotechnie

Ah Spirou et Fantasio, vous arrivez à pic. Je suis à la recherche des Dalton. Je pensais que Fantasio pourrait utiliser le Fantacoptère pour survoler le pays et voir s’il aperçoit les Dalton. (Hennissement). Ils sont fabuleux tous les deux. Spirou c’est le héros. Il a commencé sa carrière en tant que groom au Moustic Hotel. C’était, il y a 80 ans cette année. Et vous voyez, il est toujours jeune et vif ; il pèse toujours 40,8 kg, toujours prêt à combattre les bandits. Fantasio, c’est son copain de toujours, un grand fantaisiste, souvent maladroit, mais avant tout gentil. Ancien détective privé, revendeur de maisons préfabriquées devenu reporter vedette du journal de Spirou, c’est lui Fantasio qui a inventé le fantacoptère et les lunettes à essuie-glaces. Sans doute vous vous demandez ce qu’est un Fantacoptère ? C’est vrai, j’en conviens, il faut suivre ! (Hennissement rieur). Un Fantacoptère, c’est un véhicule volant monoplace de couleur jaune qui s'élève dans les airs au moyen de deux pales à deux branches situés au sommet. Le conducteur est assis et peut conduire grâce à un levier de vitesse et une poignée pour contrôler la puissance des pales. Pour éviter que le conducteur tombe, le Fantacoptère dispose d'une ceinture. Fantasio a pensé à tout.

Pyrotechnie

Dans l’équipe il y a aussi Spip l’écureuil. Comme moi, il est doté d'une intelligence humaine. Chez moi, c’est de naissance ; chez lui, ça lui est venu lorsqu’il s’est électrocuté en rongeant des fils électriques. Si vous ne vous sentez pas très doué de nature, je vous déconseille de faire de même, ça ne marche pas à tous les coups.

Pyrotechnie

Tableau 8 : Gaston à l’horizon

Jolly Jumper :

Tu vois quelque chose là-haut Fantasio ?

Fantasio : Non, rien de rien, Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l'herbe qui verdoie ! … Ah, attends ! ça bouge là-bas, je vois une grosse fumée qui avance sur la route. C’est un vieux tacot jaune avec des carreaux blanc et noir. Il s’arrête !... y a un chat qui en sort …. et maintenant un hérisson … et puis une mouette. Et le plus beau, le voilà qui sort avec son pull vert à col roulé. Pour mettre le souk, il n’a pas son pareil. Lui, vous l’avez deviné, c’est Gaston. Gaston Lagaffe ! Pourquoi Lagaffe ? y a que lui qui sait pas pourquoi. Tous les autres le savent ! Gaston, c’est le roi incontesté de la gaffe.

Pyrotechnie

Tableau 9 : Gaston, vous connaissez ?

Jolly Jumper :

Gaston, il faut que je vous le présente, c’est un phénomène. On a tourné un film sur lui. Gaston est un employé de bureau au Journal de Spirou. Quand il ne dort pas, il passe son temps à inventer des trucs pour travailler à sa place. Gaston n’a été renvoyé qu'une fois, lorsque Monsieur Dupuis est tombé nez à nez avec sa vache dans les locaux du journal, mais il a été vite réembauché grâce au soutien massif des lecteurs. Côté nourriture, Gaston aime bien les sardines à l'huile, les crêpes et puis, à l’occasion il pratique au bureau une cuisine expérimentale qui se veut gastronomique comme par exemple la morue aux fraises ou le cabillaud à l'ananas.

Pyrotechnie

Gaston est aussi passionné de musique, il pratique plusieurs instruments, toujours au sein même du bureau. Son instrument de prédilection est un trombone à coulisse, et puis il a inventé un gaffophone, une sorte de harpe africaine, mais plus grande et muni d'un pavillon. Sa sonorité est inattendue, et ses effets : dévastateurs. Trrraaaaoooiing ! Tragawdoukoutrrrr ! Gaston adore les animaux. Il a toujours avec lui, son chat et sa mouette rieuse. Leur nom ? ils n’en ont pas ! Par contre, son poisson rouge s’appelle Bubulle, sa souris Cheese et son hérisson Kissifrott. Gaston est un ardent défenseur des animaux. Un jour, il a sauvé une dinde de Noël et un autre jour, il a récupéré un homard dans un restaurant pour lui éviter de finir ébouillanté.

Pyrotechnie

Tableau 10 : Gaston trouve les Dalton

Jolly Jumper :

Là où il excelle, Gaston, c’est en chimie ! La dernière fois qu’il en a fait, c’était dans le bâtiment de la rédaction de Spirou. Son expérience a si bien marché qu’il a réussi à faire exploser une partie de l'immeuble.

Pyrotechnie

Fantasio : Justement Jolly ! Là, il sort de son tacot, il a tout son matériel de chimie avec lui, il retrousse ses manches. Quand il est comme ça, Gaston, plus rien ne l’arrête, il est tout à son génie, maître dans l’art d’associer toutes sortes produits qui lui passent sous la main. Ça gargouille … ça bouillonne … ça bouillonne de plus en plus fort … Cette fumée qui s’échappe … oui c’est son gaz euphorisant, tranquillisant, antidépresseur, anxiolytique, effet immédiat garanti ! Tout le monde est zen, soyez zen, bonnes gens ! Et quand on s’y attend le moins, splaaaaaash ça pète ! … l’immeuble s’écroule ! … ça fume, ça fume toujours ! Et dans la fumée, sous les décombres, devinez ce que je vois ? … oui devinez, … devinez ?

Pyrotechnie

Tableau 11 : Bouquet final

Jolly Jumper :

Et voilà, il va être content mon cow-boy, je les ai retrouvés ses Dalton. Il va pouvoir briller. Heureusement que chui pas jaloux, moi, le travailleur de l’ombre. A lui, Lucky Luke, à lui la louange et la gloire ! Lucky Luke, c’est le héros, le cow-boy qui tire plus vite que son ombre. Ben oui, mes amis, y a ceux qui bossent et y a ceux qui récoltent le fruit de notre travail. C’est la vie ! Je vais pas en faire tout un foin, je m’en vais bouffer mon avoine tranquillou sous un arbre pendant que Lucky le héros va se faire du blé en empochant la rançon.

Pyrotechnie

Mamma mia, j’y pense, on a arrêté les Dalton, mais on n’a pas arrêté Gaston. Il fait toujours de la chimie, le Père Gaston, et le connaissant comme je le connais, il va tout faire péter, … péter, … ouiiii …. péter !

Bouquet final

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1282

Haut de page