Ecoutons les élus locaux

Aujourd’hui, nous avons accueilli à Monteux l’Assemblée Générale de l’Association des Maires du Vaucluse dont j’ai plaisir à être le secrétaire général.

Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire et Jean-Christophe Moraud, préfet du Vaucluse étaient, entre autres, présents.

J’ai pu ainsi présenter devant l’assemblée le rapport d’activités de l’association pour l’année 2016-2017 et me faire le porte-parole des maires de notre département qui attendent des réponses de la part de l’Etat. Car oui, les sujets qui nous préoccupent quotidiennement sont nombreux ! Attributions de logements sociaux, permis de construire en zone agricole, suppression brutale des contrats aidés, etc… Rien n’est simple aujourd’hui.

Voici quelques-uns des thèmes que j'ai développés dans mon intervention :

Cette année encore, mes chers collègues, l’expérience a montré que la fonction de maire devient de plus en plus technique et avec de moins en moins de marges de manœuvres réelles. Les défis à relever sont de plus en plus complexes, et certains semblent croire que c’est en légiférant plus, en règlementant plus, qu’on avancera mieux et plus vite. Rien n’est moins certain, c’est même souvent le contraire que nous observons sur le terrain.

Nous ne devons jamais perdre de vue que notre objectif premier doit être d’améliorer la qualité de vie de nos habitants et de leur préparer un avenir décent.

Plutôt que de légiférer et réglementer toujours plus, plutôt que de nous contraindre toujours plus avec des normes qui s’ajoutent aux normes, l’Etat devrait comprendre tout l’intérêt qu’il a à faire plus confiance aux élus locaux. Je ne vous le fais pas dire Madame le Ministre, les maires sont passionnés par leur commune, ils sont dévoués, ils ont une connaissance fine des problématiques locales et ils ont du bon sens, autant de qualités qui ont tendance à se perdre.

Tous, ici et ailleurs, nous reconnaissons que nous avons besoin d’un Etat central fort – cela personne ne le conteste – mais nous savons également que nous ne devons pas compter seulement sur l’Etat, nous avons aussi besoin de territoires forts et reconnus, des métropoles, mais aussi des territoires ruraux, des villages, des petites villes, des villes moyennes, des grandes villes.

Les maires souhaitent être écoutés, entendus et respectés. Avec leurs équipes d’élus et de techniciens, ils constituent un fabuleux potentiel humain, dévoué, compétent, inventif, un potentiel sur lequel l’Etat doit s’appuyer constitutionnellement car telle est l’essence même de la décentralisation.

La France doit pouvoir compter avec ses élus locaux qui constituent une vraie richesse. Oui, la force et la richesse de la France c’est sa diversité. La mobilisation des acteurs locaux passera par la confiance, et non par la contrainte et la mise sous tutelle.

La semaine prochaine, nous serons nombreux à Paris pour le 100e congrès annuel de l’AMF. L’ambiance s’annonce chaude. Le président de l’AMF, François Baroin, et le président délégué, André Laignel, s’inquiètent d’un dévoiement de la décentralisation et menacent de saisir le Conseil Constitutionnel sur la remise en cause du principe de libre administration des collectivités.

De son côté, le Premier Ministre se défend de vouloir recentraliser, il affirme son souci de concertation, de contractualisation – pas une contractualisation forcée dit-il, non, une contractualisation librement consentie entre personnes responsables – il ne cesse de répéter sa volonté de girondisme. Nous les maires, on ne demande que ça à tous les niveaux de l’Etat.

Le Président de la République est annoncé en clôture du congrès, on attend tous son message avec beaucoup d’intérêt.

Pour terminer, mes chers collègues, permettez-moi de former le vœu qu’un vrai pacte de confiance soit trouvé entre les collectivités locales, l’Etat et ses services et que ce pacte soit durable. Ce n’est qu’ensemble que nous serons forts et que la France pourra faire face aux défis du présent. L’avenir appartient à ceux qui se prennent en charge. Bon courage, bon travail.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1207

Haut de page