17janv. 2017

Nos voeux aux habitants de Monteux

Voeux_a_la_population_2017.JPG

Mesdames, Messieurs, chers amis, Avec mes collègues élus ici-présents et nos jeunes conseillers nous sommes très heureux de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2017, recevez nos meilleurs vœux pour vous-mêmes bien sûr, mais aussi pour toutes celles et tous ceux qui vous sont chers.

La santé d’abord ! c’est le premier de tous les souhaits ; *

Et puis la paix ! la paix dans les ménages cela va de soi, mais aussi la paix avec vos voisins et vos proches et puis surtout, la paix civile pour que cette année nous n’ayons pas à connaître de nouveaux actes criminels. Ensemble, chers amis, ayons ce soir une pensée pour toutes les victimes du terrorisme et formons le vœu pour que cette fraternité qui est inscrite aux frontons de nos édifices publics devienne une réalité dans notre vie de tous les jours.

Je pense que si ces simples vœux se réalisaient, si on avait la santé dans un monde en paix, on pourrait s’en contenter et s’estimer satisfaits. Car là est l’essentiel. Le reste, c’est du bonus. Et bien évidemment, ce bonus je vous le souhaite également : amour, prospérité, réussite, réalisation de vos projets, et tout et tout …

Cette cérémonie des vœux est aussi l’occasion – c’est une coutume partout en France – de faire un tour d’horizon de l’année à venir, l’année 2017 qui va être une année charnière.

Pour la France entière d’abord, puisque 2017 va être fortement marquée par l’élection présidentielle et les législatives qui vont suivre de peu. Sans être grand prophète, il faut s’attendre à ce que ces élections, quels que soient leurs résultats, soient suivies de changements importants. C’est pourquoi, Mesdames et Messieurs, je vous invite à bien réfléchir avant d’arrêter vos choix, de manière à éviter, autant que faire se peut, des lendemains qui pourraient déchanter. Je forme donc le vœu que chaque électeur et électrice vote en responsabilité, non pas pour exprimer un mouvement d’humeur, mais bien après avoir analysé de quel projet de société chacun des candidats est porteur, au-delà des promesses et des paillettes de la communication électorale. Nos votes ou nos abstentions vont engager notre avenir collectif pour des années. Souhaitons que la France sorte plus forte, plus solidaire et plus fraternelle de cette consultation nationale !

Il ne faut pas tout attendre des élections ! La société dans laquelle nous vivons se trouve de plus en plus tiraillée de tous côtés et génératrice d’inégalités de tous ordres. La montée des exigences et des individualismes devient préoccupante C’est pourquoi les citoyens que nous sommes, vous et moi, doivent se sentir concernés, responsables, et veillent à éviter que ces forces centrifuges ne fassent à terme éclater notre société.

Sur un plan plus local, chers amis, celui de notre organisation intercommunale 2017 sera également une année charnière avec l’arrivée aux Sorgues du Comtat des villes de Sorgues et de Bédarrides. Demain, ici dans cette même salle, nous allons installer le nouveau conseil communautaire. Vous êtes toutes et tous invités à cette séance d’installation à l’issue de laquelle nous présenterons nos vœux communautaires.

Ce n’est un secret pour personne, si Sorgues et Bédarrides nous ont rejoints, c’est que notre communauté est attractive, attractive du fait de son mode de fonctionnement interne, fait de respect mutuel et attractive du fait de ses potentialités, du fait qu’elle est porteuse d’avenir.

Beaucoup d’observateurs avertis, et pas des moindres, comptent sur nous pour jouer un rôle moteur dans l’économie régionale. Ils savent que nous en avons la vocation et la capacité. Ils attendent de nous dynamisme et enthousiasme, force d’entrainement et attractivité pour nos territoires, ils attendent création de richesses et création d’emplois, ce qui est fondamental dans le monde d’aujourd’hui.

En plus de cela, avec nos 5 communes et nos 50.000 habitants, nous resterons une communauté à taille humaine, proche de nos concitoyens et de leurs préoccupations. Car cela aussi est essentiel à nos yeux : maintenir le lien social au sein de nos communes, avec les habitants, les associations, les commerçants et les artisans, toutes nos forces vives, il faut faire en sorte que chacun se sente reconnu et bien intégré.

Je voudrais parler maintenant de notre commune, et faire tout d’abord le constat que même si tout n’est pas parfait et s’il reste des choses à faire, Monteux se développe plutôt bien.

Les résultats des derniers recensements montrent en effet que Monteux gagne des habitants alors que presque toutes les communes voisines en perdent. C’est le signe que Monteux a de beaux atouts.

Autre exemple : le jury des villes et villages fleuris vient de nous décerner une 3e fleur, c’est une distinction rare car seulement 5 communes dans le Vaucluse sont labellisées « 3 fleurs » et aucune « 4 fleurs ». Ce label ne prend pas seulement en compte le fleurissement mais également tous les aspects qui font la qualité du cadre de vie.

Il est clair que ce travail d’amélioration et d’embellissement n’est jamais fini et hélas, chaque fois il faut passer par la case « travaux » et les travaux ça gêne.

C’est le cas actuellement sur la route de Velleron. Eh bien oui, ces travaux vont se poursuivre encore pendant un certain temps, pour ne pas dire un temps certain, car avant de traiter la surface, il faut reprendre tous les réseaux souterrains qui sont en piteux état. Il faut souffrir pour être belle Les riverains et usagers vont devoir prendre leur mal en patience.

Dans le même ordre d’idées, tous les riverains du quartier du Vieux Moulin et des Plumaneaux se souviennent de la grande fuite qui les a privés d’eau pendant 2 ou 3 jours. La fuite a été réparée certes, mais tout le réseau est vétuste et il va devoir être repris si l’on ne veut qu’il y ait d’autres ruptures. D’avance, excusez les désagréments qui seront inévitablement occasionnés par ces travaux.

Autre chantier important : la réfection de la voie rapide entre le pont des vaches et le carrefour dit de Rossi. Là aussi, la circulation est ralentie, mais il faut comprendre que ces travaux réalisés par le Département ont un double but : poursuivre, tronçon par tronçon, la rénovation de la chaussée, mais aussi ici sa restructuration en vue de la construction du pont qui enjambera le carrefour et apportera fluidité et sécurité.

Pendant ce temps, à côté, Beaulieu continue tranquillement à se développer ! Splashworld a très bien fonctionné durant la saison dernière. Pour sa première année pleine, sa fréquentation a été largement supérieure aux Aqualand du bord de mer : 280.000 entrées contre 180 à 190.000 pour les concurrents Pour la prochaine saison, une nouvelle attraction va être inaugurée, il s’agit m’a-t-on dit d’une attraction unique au monde. On peut faire confiance aux porteurs du projet qui sont leaders mondiaux dans leur domaine et qui ont fait de Monteux est une de leurs vitrines.

En 2017, on devrait voir enfin sortir de terre les premières habitations, suite à la commercialisation en cours.

Et puis, la surprise devrait être … Spirou ! Spirou est prêt, Lucky Lucke aussi, de même que le Marsupilami, celui qui traine c’est Gaston Lagaffe qui s’est emmêlé les pinceaux dans ses papiers. Impatiente, la presse écrite, orale et télévisuelle me harcèle depuis des semaines pour savoir mais avec les porteurs du projet nous avons convenu de ne pas bousculer ce pauvre Gaston. Donc patience et confiance !

Quand on pense à tout le chemin parcouru, aux obstacles, aux détracteurs, aux difficultés en tous genres et qu’on voit que notre projet de Beaulieu est aujourd’hui donné en exemple par tous les acteurs économiques qui comptent, je me dis que la ville de Monteux peut être fière, fière de ses réalisations, fière du bien-être qu’elle apporte à ses habitants, fière de la croissance qu’elle crée dans ce bassin de vie qui nous est cher. Alors que nos oppositions successives n’ont cessé de s’opposer au projet en pronostiquant un gouffre financier, c’est à nous que l’avenir donne raison. Nous avons eu raison d’être persévérant, nous avons eu raison de ne rien lâcher, nous avons eu raison de travailler et de travailler encore, car rien ne vient tout seul en claquant des doigts et en disant yaka.

Aujourd’hui ce travail commence à porter ses fruits, ce sont en effet les retombées positives de Beaulieu qui nous permettent d’aborder sans toucher à la fiscalité, la réhabilitation du centre ancien et celle du tour de ville, L’objectif est de les adapter aux contraintes et attentes de la vie moderne, pour le plaisir des habitants, un plus grand confort de vie, et pour permettre aux commerçants de gagner encore en attractivité.

Concernant le centre ancien, intramuros, devant l’église, un chantier est en cours depuis quelques mois, La livraison de 12 logements et 3 commerces-ateliers est attendue pour la fin de l’année. Cette réalisation viendra enrichir la Traversée des Arts.

Dans le courant du 2e semestre de cette année, un autre chantier devrait démarrer sur l’îlot de maisons qui va du Bd Trewey à la Place Alphonse Reynaud, point de départ de la Traversée des Arts, avec là aussi installation de nouveaux artisans d’art et un espace de bar-restauration à la place de l’ancien Bar du Midi.

Concernant le tour de ville, la réflexion en cours avec les commerçants vise plusieurs objectifs :

  • Faciliter et encourager la circulation piétonne en dégageant les devantures des commerces et des habitations,
  • Créer des pistes cyclables sécurisées, sur le tour de ville et sur les avenues qui y conduisent,
  • Améliorer et rendre attractif l’accès aux commerces,
  • Augmenter le nombre de places de stationnement
  • Améliorer fortement la qualité paysagère de l’ensemble du centre urbain.

La concertation a commencé, elle va s’élargir et se poursuivra, étape par étape, durant plusieurs mois de manière à ce que les aménagements qui suivront aient recueillis préalablement l’assentiment du plus grand nombre d’entre nous.

Voilà, dans les grandes lignes, les perspectives d’action sur notre cadre de vie.

Notre Municipalité a bien sûr d’autres chantiers ouverts qui, pour être moins matériels, n’en sont pas moins importants. Sans entrer ici dans les détails :

Je pense à la mise en œuvre du contrat de ville que nous avons signé avec l’Etat. Cette politique apporte des mesures concrètes pour améliorer la vie des habitants dans les quartiers prioritaires des Mûriers jusqu’au Vieux Moulin en passant par le centre-ville. mais nous ne nous limiterons pas à ces quartiers.

Je pense à l’accompagnement et au soutien du travail remarquable que font les associations et les bénévoles qui les dirigent. On ne soulignera jamais assez le rôle essentiel qu’ils jouent dans l’animation et la vie de la cité.

Je pense à toute la politique de maintien à domicile des personnes âgées et des personnes handicapées qui va des aides à domicile à la construction de logements adaptés en passant par toutes les mesures concernant l’accessibilité.

Je pense à toute la politique de l’enfance avec les crèches, les écoles, la restauration scolaire, les activités périscolaires, les jeunes. Il faut leur assurer les meilleures conditions en équipements et encadrement.

Je pense aux festivités, à l’animation de la ville, aux sports parce que ce sont des moments importants de la vie.

Je pense à l’enrichissement et à la diversification de l’offre culturelle car nous avons la volonté de répondre au mieux aux attentes de publics très différents. La culture, c’est important, il faut qu’il y en ait pour tous les goûts.

Je pense à l’urbanisme et à toute la problématique du droit des sols avec le PLU qui est en révision.

Je pense aux finances, tout passe par là. Nous ne voulons pas augmenter les impôts et comme il faut compenser les restrictions drastiques imposées par l’Etat, eh bien nous jonglons. Heureusement que nous avions anticipé.

Je pense aussi à la propreté de la ville, à la sécurité des personnes et des biens, à la protection contre les inondations, etc, etc… Tout cela est basique mais il faut s’en occuper Là non plus, on ne lâche rien, car nous sommes exigeants. Chaque jour, on essaie de faire mieux que la veille, nous y veillons pour vous et nos agents communaux et communautaires mettent un point d’honneur à ce que Monteux soit une ville propre et sûre.

Pour conclure, je voudrais adresser un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui contribuent à la bonne marche de Monteux, et à en faire une ville agréable à vivre :

  • les employés municipaux et les employés communautaires
  • mes chers collègues élus municipaux,
  • les bénévoles des associations et des clubs sportifs,
  • les artistes et artisans d’art installés dans la Traversée des Arts
  • les acteurs économiques, chefs d’entreprise, commerçants et artisans,
  • la police nationale et les sapeurs-pompiers,
  • mais aussi toutes celles et tous ceux qui ont un comportement citoyen et responsable, un comportement positif et constructif,

bref, ces hommes et ces femmes de bonne volonté dont nous avons tant besoin, c’est-à-dire vous chers amis. A toutes et à tous, je tiens à dire combien le monde a besoin d’eux.

Mes chers amis, je compte sur vous pour que nos souhaits de bonne et heureuse année se réalisent au mieux pour chacune et chacun de nous.

Vive Monteux

Vive la France

Vive la République

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1149