La preuve par 9

Hier j'étais à l'église pour les obsèques de notre très regrettée Marie-José Reboul.

Le Père Pascal qui célébrait l'office a lu ce passage très connu de l'évangile selon Saint Matthieu :

"j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli; j’étais nu et vous ne m’avez pas habillé; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”

«Alors ils répondront, eux aussi: “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service?”

«Il leur répondra: “Amen, je vous le dis, chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait."

Comment être plus clair ? Et comment ne pas dénoncer la contradiction du FN qui prend une posture dure et sans appel contre tous les migrants tout en se posant en grand défenseur des racines chrétiennes de la France, plus chrétiens que les chrétiens ?

Il y a vraiment là de quoi crier à l'imposture !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1136

Haut de page