Danièle Mouton nous a quittés

Danièle, c’est avec beaucoup d’émotion que je prononce ces quelques mots pour te rendre un dernier hommage. Nous avons si longtemps cheminé côte à côte, partagé les mêmes idéaux et mené les mêmes combats pour un monde plus juste et plus fraternel.

Aujourd’hui tu nous quittes, toi Danièle Mouton, toi si présente dans la vie locale à Monteux. Tu vas laisser un grand vide, après toutes ces années passées dans les associations et les événements de la cité. Tu vas rejoindre Jean-Pierre, ton mari, notre ami, notre frère, lui aussi acteur majeur de la vie à Monteux durant ces dernières décennies. A vous deux, vous avez été des personnalités incontournables de la vie montilienne.

Toi Danièle, tu étais très engagée dans le social, à l’UDAF par exemple où tu as été administratrice départementale en même temps que Présidente de l’Association Familiale de Monteux pendant de nombreuses années. Durant plusieurs mandatures également, tu as œuvré au sein du CCAS, venant en aide aux plus démunis et toujours volontaire pour aller voir tel ou tel.

Servir, venir en aide aux autres était naturel chez toi. Tu ne te forçais pas, tu aimais les gens.

Tu aimais les enfants aussi. Les tiens, bien évidemment, Frédéric, Laurent et Philippe, ainsi que tes petits-enfants. Peut-être auraient-ils souhaité t’avoir un peu plus souvent avec eux, mais ce qui importe n’est-ce pas la qualité des moments partagés plutôt que leur durée.

Mais tu aimais également les autres, les enfants que tu accueillais à l’école, en tant qu’institutrice et puis en tant que directrice. Tu enseignais en maternelle et c’était toujours un grand moment de plaisir pour toi quand, des années après, tu reconnaissais dans un jeune papa ou une jeune maman un de tes anciens élèves.

Je dois faire court, mais je ne peux pas ne pas évoquer également ton engagement pour les jumelages, tant tu y as été active ; convaincue qu’ils étaient propres à rapprocher les peuples, à faciliter la construction européenne et à rendre la guerre impossible.

Tu étais une femme engagée, une femme de convictions, une femme qui traduisait ses convictions en actions.

Tu étais catholique pratiquante et le commandement d’amour de ton prochain imprégnait ta vie. Ta foi, tu aimais la partager en faisant le catéchisme.

C’est ta foi également, ton amour des autres, qui était le fondement de ton engagement politique au sein du Parti Socialiste. Tu militais pour un monde meilleur, plus juste, plus fraternel. Pendant de longues années, tu as été la secrétaire de la section socialiste de Monteux et à ce titre tu as animé bien des discussions et soutenu bien des militants dans leurs convictions et leurs engagements.

Tu as été conseillère municipale de 1983 à 1989 ; on était ensemble sur les bancs de l’opposition et après c’est Jean-Pierre qui a pris ta suite et qui a été mon adjoint durant trois mandatures.

En décembre 2012, Danièle, le Conseil Municipal a délibéré pour te nommer citoyenne d’honneur de la ville de Monteux et te donner ainsi en exemple aux habitants de Monteux pour ton engagement au service de la cité et de ses habitants.

Ton départ plonge tous les tiens dans la peine. Cette peine, nous la partageons avec eux car, sache-le Danièle, nous t’aimons ; nous t’aimons comme toi-même tu nous as aimés. Maintenant, repose en paix Danièle, avec le sentiment d’une vie bien remplie.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/1007

Haut de page