31mar. 2012

Fédération régionale des travaux publics

Hier, vendredi, j'ai été invité à intervenir à une table ronde aux assises de la Fédération régionale des travaux publics pour parler de l'accès au crédit des collectivités locales.

Les entrepreneurs sont inquiets des effets de la crise, notamment des difficultés que rencontrent les collectivités territoriales pour obtenir des financements bancaires. Il faut dire que ces dernières effectuent 50 % du marché des travaux publics. Quand elle sont obligées de renoncer à leurs projets, c’est autant de "manque à gagner" pour les entreprises de travaux publics, qui réduisent leurs embauches, voire suppriment des emplois.

A Monteux, pour le moment, nous n’avons pas connu de difficultés d’accès aux financements, même si c’est effectivement de plus en plus difficile. Les banques nous ont suivi, aussi bien à la commune qu’à la communauté de communes des Sorgues du Comtat, pour nos deux grands projets que sont Beaulieu et le futur complexe sportif de Saint Hilaire.

D’autres collectivités, dans une situation financière plus fragile, ont déjà dû faire une croix sur certains investissements.

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.christiangros.fr/trackback/541