Les Sorgues du Comtat

Fil des billets - Fil des commentaires

03avr. 2017

3 avril 2017 : Lancement opérationnel de Spirou

Ce soir, moment exceptionnel, réunion de la commission économique élargie de la communauté des Sorgues du Comtat. Elus, techniciens et partenaires étaient là pour accueillir et écouter les porteurs du projet de Parc Spirou.

On en parlait depuis longtemps, mais voilà, aujourd’hui la bonne nouvelle, c’était qu’on allait entrer dans les phases opérationnelles.

Les actionnaires ont confié la présidence et la direction de la SAS Parc Spirou à Daniel Bulliard, homme d’expérience qui a à son palmarès la création du Futuroscope en 1987 commanditée à l’époque par René Monory, alors président du conseil général de la Vienne. Parti de rien, le site accueillait 2,9 millions de spectateurs en 2000 lorsqu’il a été vendu à un opérateur privé. En même temps, dans le département de la Vienne, le nombre de nuitées touristiques est passé de 200.000 à 2.300.000 en 14 ans.

Le Futuroscope a joué un rôle déterminant pour le développement de ce petit département de la Vienne avec, entre autres, la création de 20.000 emplois induits.

Autre invité de ce soir, Erik Euzen de Média Participations, 1er groupe européen de la bande dessinée, actionnaire et propriétaire des personnages célèbres comme Spirou, le Marsupilami, Gaston Lagaffe, Lucky Lucke et de nombreux autres. On a appris de sa bouche que l’objectif était d’ouvrir le Parc Spirou en juin 2018 et que 3 films étaient en train d’être tournés pour promouvoir cette ouverture, dont notamment un film sur Gaston qui fête cette année son 60e anniversaire. Quant à Spirou, il fêtera l’année prochaine son 80e anniversaire, toujours bon pied bon œil. Un tel anniversaire, ça se fête aux éditions Dupuis.

A l’issue de la réunion de cette commission, le conseil communautaire a été réuni en session publique avec une seule question à l’ordre du jour : l’autorisation donnée au président que je suis de signer un bail à construction avec la SAS Parc Spirou sur un terrain de 8ha à Beaulieu pour une durée de 20 ans, moyennant un loyer annuel de 360.000 euros indexé.

Cette question a été votée par les élus à l’unanimité et avec le sentiment justifié de vivre un moment historique.

15fév. 2017

Les nouvelles technologies, l'avenir de notre territoire

La semaine dernière, à Althen-des-Paluds, j’ai eu plaisir à assister à une présentation de cinq start-ups culturelles et touristiques du label French Tech Culture : Gestion de droits d’auteur, plateforme collaborative d’hébergement, création de vidéos, réseaux sociaux…., les domaines d'application étaient variés.

Aux Sorgues du Comtat », il nous paraît important d’inciter ces nouveaux entrepreneurs à rester chez nous, dans notre communauté, et à y créer richesses et emplois.

Nous n'avons pas à être complexés face aux métropoles qui nous entourent. Il n’y a pas de relation avérée entre la taille d’une collectivité et sa capacité à innover. Le dynamisme et l'innovation ne sont pas réservés aux grandes agglomérations et aux métropoles. Nous avons notre carte à jouer et des atouts à valoriser !

08fév. 2017

Le "très haut débit" pour tous

C'était lundi dernier, 6 février 2017 : avec d'autres présidents d'intercommunalités, j'ai signé au nom de la Communauté de Communes les Sorgues du Comtat, la convention avec l'opérateur Orange pour le déploiement de la fibre optique dans le Vaucluse.

La mise en oeuvre de la fibre optique permettra d'ici 2020, d'équiper 50% des logements Vauclusiens.

La fibre est un réseau sans baisse de débit, 30 fois supérieurs à celui de l'ADSL. Un confort pour les entreprises et les professionnels, mais aussi pour les foyers qui sont de plus en plus équipés en écran (smartphones, tablettes, ordinateurs ...) !

25janv. 2017

Rencontre avec Bernard Vergier, nouveau président de la CCI Vaucluse

IMG_7529.JPG

Hier matin, j’ai eu plaisir à recevoir Bernard Vergier, nouveau Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Vaucluse. Deux mois après son élection à la tête de l’institution consulaire, Bernard Vergier a choisi Monteux pour sa première visite sur le terrain car a-t- il dit « votre ville est un exemple pour la région. Vous avez su y développer un pôle touristique d’importance et valoriser les commerces de proximité ».

Nous avons profité de cette occasion pour dresser un bilan des actions de la CCI, de la commune et de la Communauté de communes. Le dispositif « Esprit client » mis en place à Monteux depuis un an en partenariat avec la CCI a été au cœur des discussions.

Je souhaite de nouveau la bienvenue à Bernard Vergier et j’espère qu’ensemble nous réaliserons encore de belles choses pour Monteux et pour le territoire !

08sept. 2016

Les travaux sur la voie rapide RD 942

Oui, ces travaux gênent la circulation normale, oui ils ralentissent la circulation et oui ils suscitent des tas de commentaires désobligeants, notamment sur les élus et les techniciens qui font n'importe quoi et qui feraient mieux de ...

Explications : Ces travaux s'inscrivent dans la continuité de la rénovation, tronçon après tronçon, de cet axe Avignon - Carpentras qui est sans doute le plus fréquenté du Vaucluse.

Ces travaux sur le territoire de Monteux consistent à reprofiler cette 2x2 voies entre le Pont des vaches et le pont à venir sur le carrefour dit de "Rossi", cela pour 2 raisons principales :

  • la sécuriser en supprimant les accès latéraux, tout en permettant aux riverains de sortir et d'aller chez eux par des voies de desserte aménagées. Au final, cela permettra de passer la vitesse sur ce tronçon de 90 à 110km/h,
  • ensuite, il s'agit de recentrer les 2 sens de circulation en diminuant l'espace central afin de trouver de l'espace sur les bords et construire les voies latérales de décélération et d'accélération aux carrefours réaménagés.

L'étape suivante de ces travaux sera la construction d'un pont au-dessus du carrefour dit de "Rossi", carrefour hyper-dangereux actuellement. Ce sera la 2e tranche sur le modèle du pont d'Althen des Paluds.

A tant qu'à faire, les couches de roulement qui doivent être reprises le seront en enrobés drainants et antibruit, donc beaucoup plus sécurisées et plus confortables pour les automobilistes et les riverains.

Tous ces travaux sont programmés et financés par le Conseil départemental de Vaucluse à hauteur d'environ 3,7 millions d'euros.

La communauté de communes des Sorgues du Comtat profite de ce chantier pour aménager une sortie de l'écoquartier de Beaulieu, côté Pont des vaches. Coût à sa charge : 160.000 euros.

Conclusion : les élus et les techniciens ne font pas nécessairement n'importe quoi. Ils sont soucieux de sécuriser la circulation automobile et sont désolés de devoir déranger un peu les usagers pour cela. Ils aimeraient avoir une baguette magique pour éviter ces désagréments, mais pour l'instant elle n'a pas encore été inventée. Tout espoir n'est pas perdu, peut-être qu'un jour ...

02sept. 2016

Suppressions de TER sur la ligne Avignon-Carpentras

Le service de la SNCF n'est pas à la hauteur des attentes !

Nous avons cofinancé la remise en service de la ligne ferroviaire, nous sommes en droit d'attendre le respect des conventions avec la SNCF. Ne pas pouvoir compter sur les trains annoncés est très préjudiciable pour les usagers.

Nous nous associons pleinement à la démarche du Président Estrosi.

Lisez l'article paru dans la Marseillaise le 2 septembre 2016

22mar. 2016

Sorgues et Bédarrides rejoignent les Sorgues du Comtat

Logo_SOCOECHO_300dpi.jpg

Cliquez ici pour lire l'article paru dans le Vaucluse Matin le 22 mars 2016

Cliquez ici pour lire l'article paru dans la Provence le 22 mars 2016

22mar. 2016

explications

Voici le texte de l'amendement de Sorgues et Bédarrides pour rejoindre les Sorgues du Comtat, tel qu'il a été déposé

Lire la suite...

21mar. 2016

Fiançailles

Dans sa dernière séance de cet après-midi 21 mars, la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) présidée par le Préfet s'est prononcée par 31 voix POUR, 7 CONTRE et 2 abstentions, en faveur du rattachement des villes de Sorgues et Bédarrides à notre communauté de communes des Sorgues du Comtat. Il fallait une majorité des 2/3 (soit 28 voix) pour que l'amendement soit retenu, il en a obtenu 31, il figurera donc dans le schéma départemental qui a été approuvé à une très large majorité et qui va être arrêté en bonne et due forme par le Préfet.

Si, en voulant se séparer d'Orange, les maires de Sorgues et de Bédarrides ont initié cette démarche - avec notre accord préalable, bien sûr - c'est essentiellement parce que, pour eux, notre communauté était plus attractive que celle du Grand Avignon qui, pourtant, aurait bien aimé les accueillir. Dans leur décision, ce qui a été déterminant c'est essentiellement notre mode de fonctionnement respectueux des communes, ainsi que les derniers rapports de la Chambre régionale des comptes qui attestent de la qualité de notre gestion et de la bonne santé de nos finances.

Ce vote du 21 mars est l'acte déclencheur qui devrait conduire le Préfet à consulter les différents conseils municipaux pour, in fine, rendre effectif au 1er janvier 2017 l'élargissement du périmètre des Sorgues du Comtat et en faire une communauté de 5 communes et de près de 50.000 habitants.

Incontestablement, ce regroupement constituera pour nous un renforcement. Il fera de notre communauté élargie une puissance économique avec laquelle il faudra compter et qui sera ainsi en capacité d'apporter de meilleurs services à nos administrés.

15déc. 2015

CISPD : Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

CISPD_15_decembre_2015.JPG

Ce matin, j'ai présidé la réunion du CISPD en séance plénière. Tous les partenaires de la sécurité étaient présents : sous-préfet, maires et adjoints, police nationale, gendarmerie, polices municipales, SPIP, PJJ, Education nationale, AMAV, Mission locale, bailleurs sociaux, CCAS, CoDev, techniciens territoriaux ...

Un large tour d'horizon a été effectué avec de fructueux échanges d'information. Bilan : les efforts conjoints permettent de faire régresser la délinquance, ces efforts seront poursuivis d'autant que les nouveaux modes d'investigation (notamment les caméras de vidéoprotection) permettent d'améliorer de manière très sensible le taux d'élucidation des délits.

- page 1 de 18